Ces campagnes françaises qui luttent contre la désertification

Abandonnées par les habitants, les commerces et les services publics, les communes rurales tentent de survivre en trouvant d'autres moyens pour attirer du monde et ainsi survivre.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La désertification mine la pérennité des campagnes françaises. France 2 l'a constaté dans le nord de la Bourgogne, où 107 communes ne regroupent plus que 20 000 habitants.

Aux Goulles (Côte-d'Or), on ne compte que 20 habitants. Denise Jacquinot, la maire, explique qu'il n'y a aucun commerce ici, "d'où le problème pour les personnes âgées qui n'ont pas de moyen de locomotion". Dans cette micro-vallée, un projet de parc national consacré à la forêt divise les agriculteurs et les élus. Ces derniers y voient leur seule perspective d'avenir. Guy Durantet, président du groupe d'intérêt public, évoque "un monde rural assez désespéré".

Equilibre précaire

A Leuglay, on a perdu 150 habitants en 15 ans. Désormais, on y recense 300 âmes. La mairie a racheté la gare désaffectée pour accueillir des touristes, mais le maire, François Maire du Poset, craint de voir encore la population diminuer. Il compte sur la création de quelques emplois pour enrayer cette désertification.

A Montigny, on compte aussi 300 habitants. Ici, on mise sur l'attrait touristique du château et la volonté de la propriétaire. Mais l'équilibre est précaire.

Le JT
Les autres sujets du JT