Bientôt la fin du RSA ?

Les départements pourraient arrêter le versement du RSA. Ils affirment que leurs caisses sont vides, suite à la baisse des dotations de l'État.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Pris à la gorge, les départements de France lancent un appel à l'aide. Ils ne peuvent plus financer le revenu de solidarité active (RSA). Ces dernières années, les dotations de l'État n'ont fait que baisser alors que le nombre de bénéficiaires de l'aide ne cesse d'augmenter. La participation des départements a donc explosé, passant d'1,5 à quatre milliards d'euros entre 2012 et 2015.

Départements "en faillite"

Mais les collectivités affirment ne pas avoir cette somme, comme l'explique Dominique Bussereau, président de l'Assemblée des départements. "Si nous ne sommes plus capables d'aider les plus démunis, c'est terrifiant sur le plan social, et ça veut aussi dire que nous allons diminuer les dépenses d'investissement". Le président du Conseil départemental du Nord défend même que les collectivités sont "en faillite", et que "les préfectures nous demandent de ne pas solliciter la mise sous tutelle parce qu'elle signifierait que notre pays est devenu la Grèce".

Une rencontre avec Manuel Valls est prévue pour le 25 février, pour une réponse rapide et claire du gouvernement. Plus d'un million et demi de Français touchent actuellement le RSA.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des formulaires de demande du RSA et de la prime pour l'emploi, à Mulhouse (Haut-Rhin), le 20 août 2014.
Des formulaires de demande du RSA et de la prime pour l'emploi, à Mulhouse (Haut-Rhin), le 20 août 2014. (MAXPPP)