Baisse de l'espérance de vie : du jamais vu depuis 1969 (Insee)

Le nombre de décès a atteint un niveau historique en 2015. C'est ce qu'indiquent les chiffes publiés ce mardi par l'Insee. Dans le même temps, les naissances ont légèrement décliné, mais la France reste le pays d'Europe parmi les plus féconds.

(L'espérance de vie des Français a diminué en 2015 - photo d'illustration © Fotolia- olly)
Radio France

Mis à jour le
publié le

L'espérance de vie des Français diminue en 2015. C'est ce que révèle la dernière étude démographique de l'Insee. "Elle diminue de 0,4 ans pour les femmes, et de 0,3 ans pour les hommes ", détaille sur France Info Marie Reynaud, chef de l’unité des études démographiques et sociales de l’Insee. "Cela s'explique par la hausse de la mortalité pour les personnes âgées au-delà de 65 ans ", explique-t-elle. "Il faut remonter à 1969" pour trouver une baisse de l'espérance de vie à la fois chez les hommes et chez les femmes, précise Marie Reynaud.

Une baisse des naissances à relativiser 

Le nombre de décès a augmenté de 7% (41.000 décès en plus par rapport à 2014). "Cela s'explique par le fait qu'il y a de plus en plus de personnes qui arrivent aux âges de mortalité, du fait qu'elles appartiennent à la génération du baby boom. " La baisse du nombre de naissance est quant à elle "à relativiser, car on a quand même 800.000 naissances en 2015 ." Les 2,3% en moins proviennent du nombre de femmes en âge d'avoir des enfants et à une légère baisse de la fécondité. Selon cette étude rendue publique ce mardi, au 1er janvier 2016, 66,6 millions d'habitants vivaient en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer.

(Espérance de vie à divers âges et mortalité infantile © Insee)