Attentats à Paris : ce qu'il faut savoir ce samedi matin

Après les attaques terroristes sans précédent qui ont fait au moins 127 morts vendredi soir à Paris, François Hollande a décrété l'état d'urgence. Voici les dernières informations qu'il faut connaître ce samedi matin.

(Les forces de police vendredi soir à Paris. © Maxppp)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

  • Six attaques simultanées ont eu lieu vendredi soir à Paris. Elles ont fait au moins 127 morts, dont au moins 82 au Bataclan .

    • Trois terroristes kamikazes ont actionné leurs engins sur le parvis du Stade de France à quelques minutes d’intervalles. Ils ont été tués dans l’explosion. Il y a eu un mort parmi les passants et des blessés graves.

    • Au même moment, dans le centre de Paris, des fusillades ont éclaté dans plusieurs lieux des 10e et 11e arrondissements, notamment dans deux restaurants, faisant une trentaine de victimes.

    • Au Bataclan (11e arrondissement), des hommes armés ont ouvert le feu en plein concert. Selon un témoin sur France Info, ils auraient crié "Allah Akbar", "Dieu est le plus grand". Les forces de l'ordre ont donné l'assaut. Quatre terroristes ont été tués, dont trois en actionnant leurs ceintures d'explosifs.

    • Sept ou huit assaillants sont morts vendredi soir.

- François Hollande annonce l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire et le rétablissement des contrôles aux frontières. Le plan Rouge Alpha (riposte à multi-attentats) a été déclenché.

- La préfecture de police de Paris recommande d'éviter de sortir sauf nécessité absolue.

  • Les établissements scolaires et universitaires d'Ile-de-France seront fermés samedi et tous les voyages scolaires ont été annulés pour ce week-end en France. Tous les équipements de la ville de Paris seront fermés samedi.

**- Un numéro d'information au public a été mis en place : 0800 40 60 05. Un autre numéro est en place pour les appels à témoins : utiliser le numéro court 197.

  • François Hollande annonce trois jours de deuil national ** et s'exprimera devant le Parlement réuni en Congrès lundi.