Alerte enlèvement : le système a 10 ans

Le système alerte enlèvement à 10 ans, et grâce à lui, 19 familles ont pu retrouver leur enfant.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une sirène stridente, un message diffusé en boucle par les médias sur les réseaux sociaux et même sur les panneaux d'autoroute, le système est bien connu des Français : le dispositif alerte enlèvement a 10 ans. Pour garder toute son efficacité, l'alerte n'est déclenchée que dans des cas très précis : lorsque l'enlèvement est avéré, que la victime est mineure, que sa vie est en danger et que des éléments permettent la localisation du ravisseur.

Dernière alerte au mois d'août 2016

Le dernier cas date du 20 août 2016, le jeune Nathael, 9 ans, est en vacances près de Mâcon (Saône-et-Loire), il est enlevé dans son sommeil par son père, privé de son droit de visite depuis 6 mois. L'homme est décrit comme très instable, et l'alerte est déclenchée très rapidement. C'est un témoin qui vient de visionner l'alerte à la télévision, il vient de reconnaître le suspect au bord d'un cours d'eau. En 10 ans, l'alerte enlèvement a été déclenché à 19 reprises, et dans la totalité des cas, l'enfant a été retrouvé sain et sauf.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site du ministère de la Justice présente le dispositif \"Alerte Enlèvement\", le 28 août 2012.
Le site du ministère de la Justice présente le dispositif "Alerte Enlèvement", le 28 août 2012. (THOMAS COEX / AFP)