Affaire des sondages de l'Élysée : Claude Guéant et Emmanuelle Mignon à nouveau mis en examen

Claude Guéant, l'ancien secrétaire général de l'Élysée, et Emmanuelle Mignon, l'ex-directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy, ont été mis en examen mercredi pour détournement de fonds publics par négligence.

Claude Guéant lors d\'une convention de l\'UMP, à Paris, le 4 avril 2013. 
Claude Guéant lors d'une convention de l'UMP, à Paris, le 4 avril 2013.  (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Claude Guéant, l'ancien secrétaire général de l'Élysée, et Emmanuelle Mignon, l'ex-directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy, ont été mis en examen mercredi 10 mai pour détournement de fonds publics par négligence dans l'enquête sur les sondages de l'Elysée entre 2007 et 2012, selon les informations de franceinfo.

Emmanuelle Mignon et Claude Guéant sont déjà mis en examen dans cette affaire, elle, pour favoritisme, lui, pour complicité de favoritisme. Ils sont soupçonnés d'avoir passé des contrats sans appel d'offre à partir de 2007 avec les sociétés de Patrick Buisson et de Pierre Giacometti, à l'époque conseillers de Nicolas Sarkozy. Les enquêteurs du pôle financier de Paris ont réunis Patrick Buisson, Claude Guéant et Emmanuelle Mignon mercredi pour confronter leurs versions

L'enquête porte sur 235 sondages entre 2007 et 2009

Les enquêteurs ont listé 235 sondages, réalisés par le cabinet de Patrick Buisson et revendus à la présidence de la République entre 2007 et 2009, avec une marge de près de 1,5 million d'euros.

Patrick Buisson a lui-même déjà été mis en examen pour recel de favoritisme, concernant les contrats dont il a bénéficié, mais aussi pour détournement de fonds publics.