Affaire Neyret

Michel Neyret, ancien directeur-adjoint à la direction inter-régionale de la police judiciaire de Lyon, a été mis en examen en septembre 2011 pour corruption, trafic d'influence, association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, détournement de biens et violation du secret professionnel. Remis en liberté par la justice le 23 mai 2012, Michel Neyret fait l'objet d'une assignation à résidence à Toul (54). Il est révoqué de son poste de commissaire le 7 septembre 2012, un an après la révélation de l'affaire, par Manuel Valls. Dans l'attente de son procès, dont la date n'a pas encore été fixée, Michel Neyret tente de se réinsérer dans la société civile.

12