Abbé Pierre : l'engagement en héritage

Neuf millions de personnes vivent aujourd'hui en France en dessous du seuil de pauvreté. Impossible de ne pas songer à l'abbé Pierre et à ses combats.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Restaurer les objets pour réparer les hommes. Au sein de l'association Emmaüs, le combat de l'abbé Pierre est plus que jamais d'actualité. Pour les anciens comme Guy, compagnon depuis 24 ans, le fondateur a laissé des valeurs en héritage qu'il transmet aux nouveaux arrivants. "Il faut que les jeunes sachent pourquoi on est là. (...)  On ne vient pas ici pour se la couler douce, il faut aider les autres, il ne faut pas venir pour soi même", déclare Guy.

Le partage et la solidarité en héritage

L'accueil inconditionnel et l'insertion des plus démunis par le travail. Des valeurs chères au fondateur que même les plus jeunes connaissent et partagent, comme Simon. Il a connu la rue avant de devenir compagnon, il y a quatre ans. "Lorsqu'on arrive dans une communauté, on nous dit qui était l'abbé Pierre, et on essaye de respecter ses principes : le partage, la solidarité", explique-t-il. Aujourd'hui, dix ans après sa disparition, la relève est là. Les donateurs sont toujours généreux, les clients aussi nombreux. L'abbé Pierre savait mobiliser, interpeller les politiques. Des coups de sang médiatiques qui manquent aujourd'hui à certains compagnons. En France, aujourd'hui, neuf millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Le JT
Les autres sujets du JT
  
   (GILLES LEIMDORFER / AFP)