Des rats blessés à la moelle épinière et en grande partie paralysés marchent normalement grâce à une stimulation électrique et chimique et au recours à un harnais robotisé. Cette étude suisse, publiée jeudi 31 mai aux Etats-Unis, suscite un espoir pour l'homme.

Ces travaux ont été entamés il y a cinq ans à l'université de Zurich, et les auteurs soulignent toutefois ne pas être certains que des techniques similaires de réhabilitation puissent être utilisées avec succès chez l'homme. Cette technologie de la régénérescence des nerfs peut, néanmoins, déboucher vers de nouvelles méthodes de traitement de la paralysie. 

Des scientifiques rétablissent la mobilité des membres inférieurs d'un rat en réveillant la partie lésée de la moelle épinière, à Zurich (Suisse).
Des scientifiques rétablissent la mobilité des membres inférieurs d'un rat en réveillant la partie lésée de la moelle épinière, à Zurich (Suisse). (EVN)