Vue de la Terre, elle n'est qu'un petit point noir passant devant un disque doré. La planète Vénus a commencé, mardi 5 juin, son transit entre la Terre et le Soleil pour le plus grand plaisir des astronomes et des passionnés du monde entier.

Les passages de Vénus vont par paire, à huit années d'intervalles, et par cycles avec plus d'un siècle entre deux. Le transit de mardi, qui fait partie de la paire 2004-2012, a commencé à 22h09 GMT et devait durer six heures et quarante minutes.

Ce passage n'est que le huitième visible par l'œil humain depuis l'invention du télescope et il ne sera pas possible d'assister de nouveau à ce spectacle spatial avant 105 ans. Rendez-vous donc les 10 et 11 décembre 2117 pour ceux qui n'auraient pas pu assister à ce ballet planétaire.

Le passage de la planète Vénus devant le Soleil, observé depuis Bangkok (Thaïlande), le 6 juin 2012.
Le passage de la planète Vénus devant le Soleil, observé depuis Bangkok (Thaïlande), le 6 juin 2012. (PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP)