VIDEO. Des scientifiques examinent un chien vieux de 12 400 ans

Un canidé datant de la période du paléolithique supérieur a été retrouvé, gelé et très bien conservé, en Sibérie.

SIBERIAN TIMES / YOUTUBE

Mis à jour le , publié le

Un chien âgé de 12 400 ans a été retrouvé dans les sols gelés de Sibérie, dans le nord-est de la Russie. Il serait mort lors d'un glissement de terrain durant la période du paléolithique supérieur. L'animal, dont l'autopsie a été diffusée par le Siberian Times (en anglais) mardi 15 mars, est "préservé de la truffe à la queue, en passant par les poils", d'après Sergueï Fedorov, de l'université fédérale du nord-est à Yakutsk, en Sibérie, cité par le Télégraph (en anglais).

"Entre 70% et 80% du cerveau sont intacts"

"Une IRM a permis de constater que 70% à 80% du cerveau étaient intacts", explique le journal britannique. Les scientifiques vont ainsi pouvoir observer, pour la toute première fois, un canidé de cette période. En plus du cerveau, ils espèrent examiner les bactéries présentes dans son système digestif et les tiques dans sa fourrure pour en apprendre plus sur les conditions de vie durant cette période en Sibérie. 

L'autopsie d'un chien vieux de 12000 ans retrouvé en Sibérie a été diffusée sur YouTube par le journal Siberian Times, le 15 mars 2016.
L'autopsie d'un chien vieux de 12000 ans retrouvé en Sibérie a été diffusée sur YouTube par le journal Siberian Times, le 15 mars 2016. (SIBERIAN TIMES / YOUTUBE)