Santé : les nouvelles voies de l'intuition ?

Longtemps considérée comme totalement irrationnelle, l'intuition est en train de devenir un objet d'études. Certains neuroscientifiques proposent de la travailler comme on développerait un don ou un muscle.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

 

C'est elle qui nous guide lorsque nous hésitons sur le chemin à prendre ou encore elle nous pousse à choisir la file la plus rapide sur un péage d'autoroute. Elle, c'est l'intuition, on l'appelle aussi le sixième sens. Existe-t-elle vraiment ? À l'Université libre de Bruxelles, l'intuition est un sujet d'étude très sérieux où le participant doit résoudre un jeu sans savoir qu'il obéit à des règles très précises. Trouver la solution d'un problème, mais sans savoir comment, c'est ça l'intuition.

Des zones précises du cerveau

Lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau, notre cerveau fait de gros efforts de concentration. Cela se passe dans le cortex préfrontal, mais dès que l'information est parfaitement acquise, elle va se ranger ailleurs, dans le noyau caudé, une zone qui stocke des milliers de données. "Les intuitions sont une manière de faire une sorte de court-circuit, d'éviter de raisonner et de reconnaître ce qu'il s'agit de faire dans une situation en particulier sans s'engager dans un processus compliqué de raisonnement", explique Axel Cleermans, du laboratoire de neurosciences cognitives de l'Université de Bruxelles.  À l'école de l'intuition à Paris, on travaille son intuition. Selon les scientifiques. Il faut rester prudent, car nous ne sommes qu'au début de l'étude du rôle de l'intuition dans notre développement personnel.

Le JT
Les autres sujets du JT