Pour la Nasa, plus de doute possible : les conditions nécessaires à la vie ont été réunies sur Mars il y a plusieurs milliards d'années. C'est ce qu'a expliqué mardi 12 mars Michael Meyer, le principal scientifique de la mission Curiosity

Les instruments du robot à six roues, sur Mars depuis le 6 août, ont analysé le premier échantillon prélevé à l'intérieur d'une roche martienne. Celle-ci se trouvait à la fin d'un ancien réseau de rivières ou d'un lac qui aurait pu fournir des ingrédients chimiques et d'autres conditions favorables pour la vie microbienne. "Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie : sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative", a développé le scientifique de la Nasa.

A ce stade, rien ne permet cependant d'affirmer que des micro-organismes ont effectivement prospéré sur la planète rouge. 

Une illustration du robot Curiosity, le 22 juillet 2011.
Une illustration du robot Curiosity, le 22 juillet 2011. (NASA / AFP)