Les seins se porteraient mieux sans soutien-gorge

D'après une étude menée sur 130 paires de poitrines à Besançon, l'absence de soutien-gorge permet de redresser les seins. Résultat : les participantes à l'expérience affirment avoir beaucoup moins mal au dos.

(Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Les seins ne tombent pas plus quand les femmes ne portent
pas de soutien-gorge... bien au contraire. C'est l'un des résultats préliminaires
d'une expérience menée pendant une quinzaine d'années au CHU de Besançon par le
professeur Jean-Denis Rouillon.

"Nos premiers résultats valident
l'hypothèse que le soutien-gorge est un faux besoin. Médicalement, physiologiquement,
anatomiquement, le sein ne tire pas bénéfice d'être privé de la pesanteur. Au
contraire, il s'étiole avec le soutien-gorge".

Pour parvenir à ce résultat, Jean-Denis Rouillon a mesuré au
pied à coulisse et à la réglette les poitrines de quelque 130 femmes. Parmi
elles, Capucine, une jeune femme de 28 ans. Elle ne porte plus de soutien-gorge
depuis deux ans. "L'intérêt est multiple : on respire mieux, on se tient
plus droite, on a moins de douleurs au niveau du dos.
" A l'âge de 25 ans, les
seins d'une femme sur deux présente des signes de relâchement.