Les plumes auraient été courantes chez les dinosaures. C'est ce qui ressort d'une étude publiée lundi 2 juillet dans les Annales de l'Académie américaine des sciences (lien en anglais), après la découverte en Allemagne d'un squelette fossilisé d'un spécimen un peu particulier. FTVi vous dit ce qu'il faut en retenir.

• A quoi ressemblait ce dinosaure ?

Ce nouveau très jeune spécimen, mort probablement peu de temps après l'éclosion de l'œuf, porte le doux nom de Sciurumimus albersdoerferi et date de 150 millions d'années environ, durant le Jurassique supérieur. Il avait un gros crâne, des "bras" courts et une peau douce couverte de longs filaments de plumes sous le ventre, le long de la colonne vertébrale et sur la queue. La distribution de ces filaments laisse penser que l'animal était probablement recouvert de plumes en se développant.

Il appartient à la catégorie des Megalosauroidea, un groupe de dinosaures de la famille des théropodes (bipèdes carnivores) considérés jusqu'alors comme ne pouvant pas avoir de plumes. Certaines espèces pouvaient atteindre neuf mètres de long et peser plus d'une tonne.

• Que change cette étude ?

Les fossiles de dinosaures carnivores à plumes mis au jour jusqu'ici appartenaient au groupe des Coelurosauria, des théropodes plus petits, ancêtres des tyrannosaures dont on estime qu'ils étaient de proches parents des oiseaux. Les filaments de plumes du Sciurumimus sont d'ailleurs très similaires dans leur structure à ceux observés chez d'autres espèces de dinosaures ou même chez les ptérosaures, des reptiles volants proches cousins des dinosaures.

Enfin, le fait de trouver des indications de plumage chez ce spécimen montre que les plumes sont probablement aussi anciennes que les dinosaures eux-mêmes, selon les auteurs de l'étude.