VIDEO. "C'est bien la France qui organisa la rafle" du Vél' d'Hiv, déclare Macron, 75 ans après le drame

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 juifs étaient arrêtés, à la demande des nazis et sur ordre du pouvoir français.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Alors oui, je le redis ici : c'est bien la France qui organisa la rafle". S'exprimant dimanche 16 juillet lors de la commémoration des 75 ans de la rafle du Vél' d'Hiv, Emmanuel Macron a à son tour reconnu la responsabilité de la France dans ce drame. 

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 juifs étaient arrêtés, à la demande des nazis et sur ordre du pouvoir français. Retenus quatre jours au Vélodrome d'hiver, à Paris, ils furent emmenés dans des camps puis déportés. Moins d'une centaine ont survécu. 

"Pas un seul Allemand" ne participa à l'organisation de cette rafle, a ajouté le chef de l'Etat, qui a dit être "ici pour que se perpétue le fil tendu en 1995 par Jacques Chirac", le premier président de la République à reconnaître en 1995 la responsabilité de la France dans les persécutions antisémites et non celle du seul régime de Vichy.

Emmanuel Macron lors de la cérémonie de commémoration des 75 ans de la rafle du Vél\' d\'Hiv, dimanche 16 juillet 2017.
Emmanuel Macron lors de la cérémonie de commémoration des 75 ans de la rafle du Vél' d'Hiv, dimanche 16 juillet 2017. (FRANCEINFO)