Tunisie : la synagogue de la Ghriba, le trésor de Djerba

En Tunisie, l'île de Djerba est connue comme une grande destination touristique. Mais au-delà des complexes hôteliers, elle abrite un autre trésor : la synagogue de la Ghriba, la plus ancienne d'Afrique. 

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Djerba est connue pour ses gigantesques complexes hôteliers et ses plages de sable fin. Mais derrière cette carte postale très touristique se cache un Djerba beaucoup plus authentique. À l'intérieur des terres, l'un des plus anciens quartiers de l'île. Sous haute protection policière se cache la plus vieille synagogue d'Afrique : la Ghriba, un lieu de pèlerinage pour des milliers de juifs venus du monde entier. Mais c'est aussi un site renommé, que ce jeune couple de Français vient visiter, vêtus d'un voile et d'une kippa. "C'est la première fois que je visite la Ghriba, parce qu'à la base je suis musulman, je ne suis allé que dans des mosquées", explique Mourad Touahri.

Premières pierres posées au VIe siècle

 Selon la légende, les premières pierres de la Ghriba ont été posées au VIe siècle. Depuis, la tradition est immuable : comme au Mur des Lamentations à Jérusalem, chaque visiteur glisse un voeu dans une des vitrines de la synagogue. Avant l'indépendance en 1956, la communauté juive de Tunisie comptait près de 100 000 personnes. Les conflits et les nombreux départs, notamment vers la France, ont fait baisser leur nombre à 1 500 aujourd'hui. Quelques centaines d'entre eux vivent ici, en bonne intelligence avec la communauté musulmane. Un symbole de mixité culturelle et religieuse que la Tunisie tente aujourd'hui de mettre en avant.    
Le JT
Les autres sujets du JT
Tunisie : la synagogue de la Ghriba, le trésor de Djerba
Tunisie : la synagogue de la Ghriba, le trésor de Djerba (FRANCE 3)