Huit momies découvertes dans une tombe de l'époque pharaonique en Egypte

La tombe est située près de la Vallée des Rois et de la ville de Louxor.

Des membres d\'une équipe archéologique égyptienne inspectent des sarcophages, le 18 avril 2017, dans la nécropole de Dra Abou El-Naga, près de Louxor (Egypte).
Des membres d'une équipe archéologique égyptienne inspectent des sarcophages, le 18 avril 2017, dans la nécropole de Dra Abou El-Naga, près de Louxor (Egypte). (STRINGER / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le tombeau a plus de 3 000 ans. A l'intérieur, se trouvaient huit momies, dix sarcophages en bois aux couleurs vives, un millier de petites figurines funéraires... Des archéologues ont fait ces découvertes fabuleuses dans une tombe de l'époque pharaonique dans le sud de l'Egypte, a annoncé mardi 18 avril le ministère égyptien des Antiquités.

La tombe où la découverte a été faite est située dans la nécropole de Dra Abou El-Naga, près de la Vallée des Rois et de la ville de Louxor, véritable musée à ciel ouvert de l'Egypte antique. Elle appartenait vraisemblablement à Userhat, un magistrat de la 18e dynastie (1550-1295 avant J.-C.), portant le titre de "juge de la ville". Mais elle avait été réutilisée quelques siècles plus tard sous la 21e dynastie,  époque connue comme celle "des voleurs de tombe".

"C'est une découverte importante, et ce n'est pas fini"

Dans un premier temps, la porte-parole du ministère des Antiquités, Nevine El-Aref, avait rapporté la découverte de "six momies", précisant que le chiffre pourrait augmenter. Il y en avait finalement huit. "C'était une surprise de découvrir autant d'éléments à l'intérieur", a déclaré le ministre égyptien des Antiquités, détaillant, à l'occasion d'une visite de la tombe organisée pour la presse, "des ustensiles en argile portant le nom du propriétaire de la tombe, plusieurs sarcophages et des momies, ainsi que plus d'un millier 'd'ouchebti'", petites statuettes funéraires déposées dans les tombes pour remplacer le mort dans les corvées de l'au-delà.

Des membres d\'une équipe archéologique égyptienne inspectent des statuettes, le 18 avril 2017, dans la nécropole de Dra Abou el-Naga, près de Louxor (Egypte).
Des membres d'une équipe archéologique égyptienne inspectent des statuettes, le 18 avril 2017, dans la nécropole de Dra Abou el-Naga, près de Louxor (Egypte). (STRINGER / AFP)

"C'est une découverte importante, et ce n'est pas fini", se réjouit le ministre. Les archéologues ont également découvert des squelettes et des crânes humains et à l'entrée de l'hypogée, deux autres entrées menant à deux autres tombes ont été exhumées. "Les fouilles vont se poursuivre pour essayer de découvrir ce que contiennent ces deux tombes et leur propriétaire", annonce le ministère.