Scandale politique : quand Chaband-Delmas était soupçonné de ne pas payer ses impôts

Au fil des années, les scandales financiers et judiciaires se sont multipliés pour les politiques. Alors que François Fillon vient d'être mis en examen ce mardi 14 mars, Franceinfo revient sur celui qui avait touché Jacques Chaband-Delmas, alors Premier ministre, en 1972.

Voir la vidéo
Franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce mardi 14 mars, François Fillon a été mis en examen par les juges d'instruction suite aux révélations du Canard enchaîné. En 1972, le même journal affirmait que le Premier ministre Jacques Chaban-Delmas ne payait pas d'impôts grâce à des avantages fiscaux. "C'est de l'invention pure et simple. Le ministère des Finances a fait paraître un communiqué précisant le montant des impôts que j'avais payé pendant ces quatre années-là", déclarait-il à l'époque.

Poussé à la démission par George Pompidou

Le Premier ministre avait tenu à rétablir sa vérité en assurant que "toutes ces attaques ne repos(ai)ent sur rien d'autre que sur l'intention de nuire pour (l)e discréditer et (l)e disqualifier". Jacques Chaban-Delmas n'avait pas hésité à parler d'une "manoeuvre politique destinée à empêcher le Premier ministre de poursuivre sa tâche à la tête du gouvernement et de la majorité". Il sera poussé à la démission par le président Georges Pompidou, en partie suite à cette affaire.

Jacques Chaban Delmas en 1972 s\'explique sur son patrimoine
Jacques Chaban Delmas en 1972 s'explique sur son patrimoine (FRANCEINFO)