Régis Debray, le Français qui faisait la révolution avec Che Guevara

50 ans après sa mort, Che Guevara continue à inspirer les dirigeants de plusieurs pays d'Amérique latine. Le président bolivien a pris la tête des célébrations là où le Français Régis Debray combattait aux côtés du Che.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En 1967 au pied de la Cordillère des Andes, à Camiri en Bolivie, un jeune intellectuel parti faire la révolution à Cuba, Régis Debray, est capturé par la police bolivienne. Le conseiller de Fidel Castro et ami de Che Guevara et de ses guérilleros doit être jugé pour subversion. Torturé en prison, il craint pour sa vie. Après des mois d'emprisonnement, ses parents sont autorisés à le voir avant son procès. Sa mère n'échappe pas à une fouille en règle à l'aéroport. Et son père ne cache pas son émotion de le retrouver malgré leurs différends.

Soupçons de trahison

Interviewé avant le jugement, Régis Debray affirme que l'armée bolivienne lui a proposé un marché. Le régime bolivien aurait poussé Régis Debray à trahir le Che, ce qui aurait conduit à son exécution. Mais 50 ans après la mort du Commandante, le mystère reste entier. Condamné à 30 ans de réclusion, Régis Debray passera quatre années dans les prisons boliviennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
(VINCENT ISORE / MAXPPP)