Rafle du Vel' d'Hiv : Emmanuel Macron réaffirme la responsabilité de l'État français.

Ce dimanche 16 juillet, Emmanuel Macron a commémoré le 75e anniversaire de la rafle du Vel' d'Hiv. Il y a 75 ans, plus de 13 000 hommes, femmes et enfants y étaient enfermés avant d'être déportés dans les camps de la mort.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le


Le visage grave, Emmanuel Macron se recueille sur les lieux du Vel' d'Hiv, là même où, il y a 75 ans, plus de 13 000 juifs ont été arrêtés puis déportés. Cette page noire de l'histoire française reste un sujet sensible. Aujourd'hui, le président de la République a réaffirmé la responsabilité de l'État français, sans aucune ambiguïté. Des mots prononcés devant le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Emmanuel Macron submergé par l'émotion

À plusieurs reprises, Emmanuel Macron semble très ému, voire au bord des larmes lorsqu'il évoque le sort des 4 000 enfants arrêtés le jour de la rafle. Emmanuel Macron inscrit ses pas dans ceux de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Le signe d'une nation qui ose, selon lui, regarder son passé en face, en tendant la main à ses victimes et ses enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, dimanche 16 juillet 2017 lors de la commémoration de la rafle du Vél\' d\'Hiv.
Emmanuel Macron, dimanche 16 juillet 2017 lors de la commémoration de la rafle du Vél' d'Hiv. (KAMIL ZIHNIOGLU / AFP)