Mort de Raymond Kopa : retour sur une légende du football

Raymond Kopa a été la première grande star à avoir quitté la France pour jouer au Real Madrid, le premier français à décrocher le ballon d'or en 1958. Ce fils d'immigrés polonais qui a comencé à travailler dans les mines a propulsé le football dans une nouvelle ère.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont les premiers à lui avoir rendu hommage. Spontanément, ce vendredi 3 mars au matin, les joueurs du Real Madrid ont salué la mémoire de celui qui porta les couleurs du club. Kopa, c'est une époque. Nous sommes dans les années 50, et un style qui en fait bien avant Zidane et Platini la première star du football français. Pour son ancien coéquipier, Michel Hidalgo, "Kopa était quelqu'un qui avait un nom magique. (...) C'était également un coeur d'or".

Engagé par le Real en 1956

L'histoire commence à Noeux-les-Mines, dans les corons du nord de la France. Fils d'immigrés polonais, Raymond Kopaszewski de son vrai nom, a d'abord dû gagner sa vie durement, à la mine. "J'ai eu trois années difficiles, où je travaillais à 612 mètres de fond, bien souvent dans la poussière et dans l'eau. C'est un travail horrible", témoignait-il. Mais son talent éclate rapidement : repéré dans un concours de jeunes footballeurs, il signe à Angers (Maine-et-Loire), puis c'est la gloire à Reims (Marne) qui le conduit en finale de Coupe d'Europe. Kopa entre alors dans la lumière, et son nom dépasse les frontières : le grand Real (Madrid, Espagne) lui fait un pont d'or en 1956. Jamais avant lui un footballeur français n'avait quitté le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Raymond Kopa, le 8 mai 1973, lors d\'un match de vétérans à Reims.
Raymond Kopa, le 8 mai 1973, lors d'un match de vétérans à Reims. (GEORGES BENDRIHEM / AFP)