Sète commémore les 70 ans de l'Exodus : "Il y avait une atmosphère incroyable" à bord de ce "rafiot"

Il y a 70 ans, 4 500 personnes, principalement des rescapés des camps de la mort nazis, embarquaient pour la Palestine à bord de l'Exodus depuis Sète, dans le sud de la France. La ville leur rend hommage dimanche. 

Photo d\'archive du bateau L\'Exodus. 
Photo d'archive du bateau L'Exodus.  (COHEN FRITZ / EPA / ISRAELI GOVERNMENT)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La ville de Sète, dans l'Hérault, commémore dimanche 9 juillet les 70 ans du départ pour le Proche-Orient de l'Exodus. Dans la nuit du 10 au 11 juillet 1947, le bateau, avec plus de 4 500 personnes à son bord, pour la plupart des juifs rescapés des camps nazis, quittait le port de Sète direction la Palestine, alors sous mandat britannique. L'objectif était de briser le blocus britannique sur l'immigration juive au sein du territoire arabe. 

Sur franceinfo, Noah Klieger, rescapé du camp d'Auschwitz et passager de l'Exodus raconte : "Il y avait une atmosphère incroyable à bord. C'était incroyable, la vie à bord de ce rafiot incroyablement moche. Il n'était pas fait pour la mer d'ailleurs. Il était fait pour les grands lacs et les grandes rivières".

C'est comme si nous étions déjà arrivés en Israël.

Noah Klieger, rescapé du camp d'Auschwitz et passager de l'Exodus

à franceinfo

Mais le voyage allait tourner court. Quelques jours plus tard, le bateau était arraisonné par les Britanniques, et les passagers transférés dans des bateaux-prisons à Port-de-Bouc, dans les Bouches-du-Rhône, puis à Hambourg, en Allemagne. Là-bas, ils sont une nouvelle fois parqués dans des camps. L'émotion est intense dans le monde entier.

Même si le voyage n'a pu aboutir, l'un des derniers survivants estime que l'épisode de l'Exodus a contribué à la création de l'État d'Israël. "Ce bateau a influencé énormément la décision des Nations unies du plan de partage, c'est-à-dire la moitié de la Palestine aux habitants arabes, et l'autre moitié aux habitants juifs."