La Petite Camargue, un endroit forgé par l'Histoire

Le Gard est un bassin du protestantisme. Une histoire racontée par les temples, les murs, ainsi que les cimetières.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le protestantisme a connu ses heures les plus sombres, mais aussi les plus glorieuses, en Petite Camargue. Cet endroit rythmé par les marées depuis des siècles est également un lieu de mémoire et de guerres de religion. Au sud de Nîmes (Gard), s'étend un mont sauvage avec ses chevaux et ses taureaux. Elle s'appelle la Petite Camargue. Depuis 500 ans, cette terre est protestante. Les huguenots y ont pris les armes et mené de grandes batailles pour défendre leur croyance. Au XIXe siècle, de grands temples voient le jour, comme celui de Vauvert, symbole de cette renaissance et de la liberté de culte retrouvée. L'édifice a été construit en 1817 dans un style néoclassique et sobre.

Les quakers, symbole du protestantisme

Le temple de Junas figure également parmi les édifices symboliques du Gard. Érigé par des tailleurs de pierres, il possède un campanile sculpté. Au XIXe siècle, une quarantaine de temples sont érigés et chacun est différent. C'est notamment le cas du temple de Salinelles, qui ressemble à une mission espagnole. La Petite Camargue recèle également de nombreux trésors, comme un cimetière unique en France qui appartient à une communauté de quakers, une branche du protestantisme. Leurs ancêtres ont refusé de prends les armes contre les soldats de Louis XIV. L'histoire de la Petite Camargue est la fierté de tout un peuple qui connait le prix de la liberté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Tamaris frappé par le vent sur une dune de Camargue, le 21 janvier 2014.
Un Tamaris frappé par le vent sur une dune de Camargue, le 21 janvier 2014. (JEAN-EMMANUEL ROCH? / BIOSPHOTO)