Emmanuel Macron va inaugurer l'historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf

Le mémorial de Hartmannswillerkopf est inauguré ce vendredi 10 novembre en présence des présidents français et allemand. Surnommée la "mangeuse d'hommes", cette montagne du massif des Vosges a été le théâtre de combats très meurtriers. Près de 7 000 soldats y ont trouvé la mort entre 1914 et 1916.  

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"La montagne de la mort" ou "la mangeuse d'hommes" sont les sinistres surnoms de cet éperon rocheux du massif des Vosges. Entre 1914 et 1916, cette position stratégique pour les armées françaises et allemandes a été le théâtre de terribles combats. Les attaques et contre-attaques se succèdent, et le sommet changera huit fois de main. Le Hartmannswillerkopf culmine à 956 mètres d'altitude. L'enjeu des combats était la vue sur la plaine d'Alsace, un lieu idéalement placé avec une vue à 180°.

7 000 morts

Ce champ de bataille où plus de 7 000 soldats français et allemands ont péri est l'un des mieux conservés : 90 kilomètres de tranchées et 6 000 abris sont encore visibles. 100 ans plus tard, le site est désormais un haut lieu de mémoire et de réconciliation franco-allemande. Un historial à deux voix pour raconter une des batailles les plus meurtrières de la guerre de 14-18. 600 m2 d'exposition sont offerts au visiteur. Des films en deux langues sont projetés pour raconter l'origine de cette guerre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, à l\'Elysée, à Paris, le 6 novembre 2017.
Emmanuel Macron, à l'Elysée, à Paris, le 6 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)