Affaire du pull-over-rouge : le témoignage d'une ancienne jurée face à la peine de mort

Geneviève Donadini a fait partie des 12 jurés qui ont condamné à mort Christian Ranucci, en 1976, dans l'affaire du pull-over-rouge. Quarante ans plus tard, elle témoigne sur le poids de cette décision qui ne l'a jamais quitté.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Même si elle n'a conservé que quelques journaux jaunis par le temps, Geneviève Donadini a gravé dans sa mémoire le souvenir du procès de Christian Rannuci, condamné à mort en 1976. Âgée de 33 ans au moment du procès, Geneviève Donadini faisait partie des 12 jurés qui ont pris la décision. Plusieurs années plus tard, elle vient de publier le livre intitulé "Le procès Ranucci", pour raconter son expérience. "Pendant quarante ans j'ai tenté de l'oublier et puis c'était quelque chose que j'avais toujours dans la tête et dans le coeur", explique-t-elle.

"Je rentre dans la maison en pleurant"

En 1974, l'affaire du pull-over rouge défraie la chronique et scandalise les Français. La petite Maria Dolorès est enlevée et retrouvée morte 48 heures plus tard. Près de son corps, un pull-over rouge qui deviendra le coeur de l'affaire. Le soir, un homme de 22 ans est arrêté, il s'appelle Christian Ranucci. Il fait des aveux, avant de se rétracter. Lors du procès, Geneviève Donadini se souvient de l'atmosphère "très lourde", qui régnait dans le tribunal. Le procès dure deux jours et la peine de mort est prononcée. "Je rentre dans la maison en pleurant", se souvient-elle. "D'avoir participé à ce droit de mort était pour moi très dur à supporter", explique-t-elle. Cinq ans plus tard, Robert Badinter fait abollir la peine de mort.

Le JT
Les autres sujets du JT