Avant lui, il y a eu Cheetah, le robot-guépard, qui a battu Usain Bolt au sprint, sur tapis roulant. Sorti du même laboratoire de la société américaine Boston Dynamics, son cousin, le robot Wildcat (le chat sauvage), a été présenté sur la page Youtube de la société. Il est un moins rapide que Cheetah, mais plus performant, rapporte The Verge (en anglais), vendredi 4 octobre.

Autonome sur ses quatre pattes, il peut courir à environ 26 km/h, prendre des virages serrés, voire s'arrêter brutalement pour faire demi-tour, en plein-air, sans être relié à un système d'alimentation. Développé pour un usage militaire, il est financé en partie par le ministère américain de la Défense. on se prend à l'imaginer au cinéma, pour animer une bête féroce. Sa carapace rebondie, ses pattes véloces, lui donnent des airs d'insecte géant affamé.

Wildcat, le robot quadrupède le plus rapide du monde.
Wildcat, le robot quadrupède le plus rapide du monde. (BOSTON DYNAMICS / YOUTUBE)