Les internautes indignés après un tweet sur la fusillade d'Aurora

Une boutique de mode basée en Argentine a tenté de tirer profit de la popularité du mot-clé "Aurora" sur Twitter. Les membres du réseau social se sont révoltés contre cette récupération commerciale du drame.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Quand des débordements sur Twitter sont signalés et réprimandés,
c'est souvent directement grâce aux internautes les plus réactifs. Dernier
exemple en date, vendredi, quelques heures seulement après la fusillade dans un
cinéma d'Aurora
, à proximité de Denver. Les très nombreuses réactions au drame provoquent
la popularité du mot-clé ("hashtag") "Aurora", signalé
comme sujet populaire ("trending topic").

Résultat : une boutique de mode en ligne, dont le siège est
basé à Buenos Aires, en Argentine, publie un tweet destiné à faire la promotion
d'une de ses robes, portant le nom d'Aurora :

"Aurora est en vogue, clairement grâce à notre robe
Aurora inspirée de Kim K".

Cette phrase a suffi à mettre en colère les utilisateurs du
réseau, qui, en quelques heures, ont adressé de nombreux commentaires publics
d'indignation à la marque. "Twitter est déprimant aujourd'hui.
Crétins"
, affirmait un utilisateur de Twitter, Steve Farnham. "Vous
me dégoûtez"
, ajoutait Zak Bagans, un autre utilisateur.

La société a fini par retirer son message et publier

, via ce même compte Twitter : "Nous sommes extrêmement
désolés pour notre tweet au sujet d'Aurora. Notre attaché de presse n'est pas
basé aux Etats-Unis et n'avait pas regardé la raison de cette mode à ce
moment-là"
, affirme l'entreprise.