Bordeaux va expérimenter la peinture antipipi pour garder ses rues propres

Le système est déjà testé à Hambourg (Allemagne) et a fait ses preuves. 

Capture d'écran d'une vidéo présentant la peinture antipipi qui va être utilisée à Bordeaux (Gironde). 
Capture d'écran d'une vidéo présentant la peinture antipipi qui va être utilisée à Bordeaux (Gironde).  (YOUTUBE)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'urineur arrosé. Pour empêcher les hommes de se soulager contre les murs, la mairie de Bordeaux (Gironde) va tester, dans les prochaines semaines, une peinture hydrophobe qui renvoie le liquide à l'envoyeur. "Nous avons acté le test", dans une rue située au sud de la place de la Victoire, en plein centre-ville, précise Emilie Kuziew, maire adjointe du quartier de Bordeaux-Sud, au quotidien régional Sud Ouest, vendredi 25 mars. 

A la demande des habitants

Reste une petite inconnue, selon cette élue : "Nous ne savons pas comment ce type de produit va réagir sur des murs en pierre" comme ceux de la ville de Bordeaux. Selon le quotidien local, la décision a été prise à la demande des habitants de la rue du Cellier, lassés des effluves nauséabonds d'urine sur les murs de leurs immeubles. Cette peinture antipipi est testée depuis un an dans un quartier touristique de Hambourg (Allemagne) et semble avoir fait ses preuves auprès des riverains.