VIDEO. Cinq sondes qui ont marqué l'histoire de l'exploration spatiale

A l'occasion du 40e anniversaire de la sonde Voyager 1, franceinfo revient sur les périples de cinq engins qui ont fait "un petit pas pour l'homme et un grand pas pour l'humanité".

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après avoir étudié la Lune sous toutes ses coutures (et y avoir posé le pied en 1969), les astronomes ont cherché à assouvir leur soif de connaissance sur notre système solaire. Symbole de cette exploration spatiale, la sonde Voyager 1 souffle, mardi 5 septembre, ses quarante bougies. A cette occasion, franceinfo revient sur le périple de cinq sondes qui ont particulièrement marqué l'exploration spatiale.

Voyager 1

Le 5 septembre 1977 était lancée, depuis la base de Cap Canaveral (Etats-Unis), la sonde Voyager 1. Conçue pour s'intéresser aux planètes géantes de notre système solaire, elle survole Jupiter puis Saturne, ainsi que Titan, l'un des satellites de la planète aux anneaux. Quarante ans plus tard, l'engin, devenu mythique, fonctionne toujours. Désormais située à plus de 20 milliards de kilomètres de la Terre, la sonde flirte avec les limites du système solaire. Il s'agit à ce jour de l'objet humain le plus éloigné de notre planète.

Opportunity

Mais il y a aussi beaucoup à découvrir bien plus près de nous. Le robot Opportunity (tout comme son frère jumeau Spirit) débarque sur Mars en 2004, afin d'étudier le sol et d'y trouver d'éventuelles traces d'eau. Prévue pour vivre 90 jours, cette astromobile est toujours en activité, se déplaçant lentement sur la planète rouge. En treize ans, Opportunity a parcouru 45 km et envoyé de nombreux clichés au gré de ses explorations. En 2012, un robot plus puissant, Curiosity, l'a rejoint sur Mars.

Cassini

En 1997, la Nasa et l'Agence spatiale européenne (ESA) lançaient la mission Cassini-Huygens, cette fois à destination de Saturne. La sonde Cassini atteint l'orbite de Saturne en 2004 avant de larguer un petit atterrisseur, Huygens, sur Titan. Ce satellite intrigue en effet les scientifiques en raison de la présence d'une atmosphère particulièrement opaque. La mission a permis d'en déterminer la composition, mais aussi d'y observer des lacs de méthane liquide. Depuis, la sonde Cassini est toujours en orbite autour de Saturne, sur laquelle elle fournit de nombreux renseignements. Elle mettra fin à ses jours le 15 septembre, date à laquelle elle effectuera un grand plongeon dans la planète gazeuse.

Stardust

Il n'y a pas que les planètes qui intéressent les astronomes. Ceux-ci se penchent aussi sur les comètes qui parcourent le système solaire. En 1999, la sonde Stardust s'envole ainsi en direction de la comète Wild 2, dont elle atteint la queue en 2004. Elle y collecte des particules de comète et rapporte ses échantillons sur Terre en 2006. Une prouesse : jamais des particules extraterrestre autres que ceux de la Lune n'avaient été rapportés par des humains.

Rosetta

Une comète, c'est encore l'objet d'étude de la sonde Rosetta, lancée en 2004 par l'ESA. Arrivée en orbite de Tchouri, elle largue en 2014 un petit robot désormais célèbre, Philae, qui devient le premier objet à se poser sur une comète. La mission Rosetta a permis de dévoiler la richesse chimique du petit astre. Et devrait permettre de mieux comprendre le rôle des comètes dans la formation du système solaire.

Vue d\'artiste de la sonde Voyager 1 en orbite de Jupiter, en 1979.
Vue d'artiste de la sonde Voyager 1 en orbite de Jupiter, en 1979. (STEVEN HOBBS / NOVAPIX / AFP)