Un internaute aide la Nasa à permettre aux astronautes de faire leurs besoins lors des longues missions dans l'espace

Officier de l'armée de l'air américaine, il a remporté le "Spacepoop challenge", destiné à trouver une solution à ce problème.

L\'astronaute américaine Peggy Whitson lors d\'une séance de tests à Baïkonour (Russie), le 17 novembre 2016, avant son départ pour la Station spatiale internationale.
L'astronaute américaine Peggy Whitson lors d'une séance de tests à Baïkonour (Russie), le 17 novembre 2016, avant son départ pour la Station spatiale internationale. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comment faire ses besoins quand on est dans l'espace, pour une très longue mission, loin de la Station spatiale internationale ? C'est le problème auquel la Nasa espérait trouver une solution en lançant, en octobre 2016, le "Spacepoop challenge" pour les inventeurs amateurs. Mercredi 15 février, l'agence spatiale américaine a désigné le vainqueur de son concours en ligne : il s'agit d'un officier de l'armée de l'air américaine, qui a inventé un système permettant d'introduire et d'extraire une couche à travers un tout petit orifice dans la combinaison spatiale.

Thatcher Cardon a remporté 15 000 dollars (environ 14 000 euros) pour son invention. Médecin au sein de l'armée de l'air, il a expliqué à la radio NPR s'être inspiré de la chirurgie pour la développer : "On fait des choses incroyables en utilisant de très petites ouvertures", en cardiologie notamment, estime-t-il. "On peut remplacer des valves cardiaques à travers des cathéters. Je me suis dit qu'on devrait savoir gérer un peu de caca."

Une minuscule ouverture pour extraire les déchets

Son invention consiste en une petite ouverture munie d'un sas de dépressurisation au niveau de l'entrejambe de la combinaison, dans laquelle on pourrait faire passer des objets. Des couches ou des bassins de lit, par exemple. Des objets réduits à la taille la plus petite possible avant d'être dépliés ou gonflés à l'intérieur de la combinaison. Et qui pourraient être extraits par cette même ouverture.

"Je n'ai jamais pensé que garder les déchets à l'intérieur de la combinaison serait une bonne idée", explique l'inventeur en herbe, qui a choisi une autre stratégie que beacoup de ses concurrents. "Donc je me suis demandé comment les faire entrer et sortir de la combinaison facilement."

La Nasa va maintenant devoir tester l'invention de l'heureux vainqueur, destinée à être utilisée dans des cas extrêmes où les astronautes sont isolés dans l'espace pour de longues périodes. Aujourd'hui, les astronautes en sortie spatiale portent des couches, mais les conserver plus de quelques heures pose des problèmes d'hygiène.