Envoyé spécial, France 2

VIDEO. La salle de sport de Thomas Pesquet a "la meilleure vue du monde"

Flotter toute la journée, c'est le rêve, mais pendant ce temps les muscles s'atrophient. Les astronautes sont donc obligés de faire deux heures et demie de sport par jour. Dans cet extrait du magazine "Envoyé spécial", c'est la séance de vélo d'appartement spatial de Thomas Pesquet.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En apesanteur, le corps s'adapte, mais souffre. Vieillissement prématuré, réduction de la densité osseuse, atrophie des muscles qui servent peu, commme ceux du dos et des cuisses, mais aussi du muscle cardiaque... Pour lutter contre ces effets négatifs, les astronautes sont obligés de s'entraîner deux heures et demie par jour.

Dans cet extrait du magazine "Envoyé spécial", c'est la séance de vélo d'appartement de Thomas Pesquet. En version spatiale, la machine est isolée du reste de l'ISS pour que les vibrations des efforts fournis n'influent pas sur les expériences utilisant la microgravité. Après avoir attrapé ses chaussures de cycliste qui flottent autour de lui, l'astronaute choisit un programme d'exercice. Et se lance dans un "Tour de France spatial".

Une vue imprenable sur la Terre

En apesanteur, Thomas rejoint ensuite au plafond la machine qui l'aide à faire travailler, en position horizontale, ses muscles du dos, des bras et des jambes. "L'avantage de cette machine, pour notre "envoyé spatial", c'est qu'elle a une vue imprenable sur la Cupola", juste sous ses pieds... qui offre elle-même une vue imprenable sur la Terre. Sans aucun doute, c'est "la salle de sport avec la meilleure vue du monde" !

Extrait de "Thomas Pesquet, l'envoyé spatial", à voir dans "Envoyé spécial" le 8 juin 2017.

La salle de sport de l\'ISS
La salle de sport de l'ISS (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)