Philae : un scientifique de la mission Rosetta s'excuse après avoir porté une chemise jugée sexiste

Lors de l'arrivée du robot sur la comète Tchouri, le scientifique portait une chemise ultracolorée qui affichait des femmes nues. 

avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il ne s'attendait pas à provoquer une polémique. Matt Taylor est l'un des scientifiques de l’Agence spatiale européenne qui avait pour mission de faire atterir le robot Phliae sur la comète Tchouri. Mercredi 13 novembre, lorsque Philae se pose sur la comète, il répond aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse. Et c'est sa chemise qui va rapidement faire le tour des réseaux sociaux. Bariolée, très colorée, des images de femmes nues y sont imprimées... "Il fallait que je porte quelque chose de spécial. Je voulais porter un vêtement coloré. D'où la chemise", explique le scientifique à Métronews

Cette chemise a provoqué des moqueries sur Twitter, mais aussi des accusations de sexisme, comme le souligne 20minutes.fr

 

Face à l'ampleur de la polémique, Matt Taylor s'est excusé le lendemain lors d'un dialogue avec les internautes. "Je voudrais dire que je suis vraiment désolé, j’ai fait une grosse erreur (...) Cela a offensé beaucoup de gens", a-t-il dit, ému. Le t-shirt en question est un modèle unique créé par "la femme de [son] tatoueur", a indiqué le scientifique qui s'est fait tatouer Philae sur la cuisse.