EN IMAGES. Sonde Cassini : 20 ans d'odyssée spatiale en 30 photos à couper le souffle

La mission, lancée en 1997, touche à sa fin avec la désintégration de l'engin dans l'atmosphère de Saturne, vendredi.

Elle est considérée comme l'une des plus grandes aventures spatiales de l'histoire. La mission Cassini-Huygens (Cassini pour les intimes), qui orbite autour de Saturne, doit prendre fin vendredi 15 septembre. La sonde, qui a entamé son "grand final" en avril, va s'abîmer dans l'atmosphère de la planète aux anneaux, vingt ans après son lancement. "Cassini avait trois tonnes de carburants, aujourd'hui les réservoirs sont presque vides. C'est pour cela qu'on marque la fin de l'aventure", a expliqué sur France Inter Jean-Pierre Lebreton, planétologue responsable scientifique et technique de la mission entre 1984-2011 pour l'Agence spatiale européenne (ESA).

Pour célébrer la fin de cette odyssée, fruit d'une collaboration entre la Nasa et l'ESA, franceinfo a sélectionné trente photos prises par cette sonde qui se trouve à 1,4 milliard de kilomètres de la Terre. Au menu : Jupiter, la plus grosse planète de notre système solaire, Saturne, ses anneaux hypnotiques, son cyclone hexagonal et ses lunes aussi nombreuses qu'étranges.

1|30
Lancée en 1997 pour rejoindre l'orbite de Saturne, la sonde Cassini n'a pas chômé lors de son périple. Sur la route, elle a croisé Jupiter, la plus grande planète de notre système solaire. Cette photo a été prise le 29 décembre 2000 à une distance d'environ 10 millions de kilomètres de sa surface. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
2|30
Elle a saisi des détails incroyables de l'atmosphère de Jupiter. Sur cette photo, qui compile des clichés pris entre le 11 et 12 décembre 2000, on voit notamment la grande tache rouge de Jupiter, un anticyclone géant de 16 350 km de diamètre, soit 1,3 fois celui de la Terre. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
3|30
En 2004, Cassini arrive enfin au voisinage de Saturne. Elle peut entrer dans le vif du sujet : observer la planète, ses anneaux et ses satellites. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
4|30
Saturne n'est pas la seule planète de notre système solaire à disposer d'un système d'anneaux, rappelle la Nasa. Mais
le sien est "de loin le plus massif et impressionnant". Sur cette photo, prise le 4 mai 2014, on remarque notamment le
vortex hexagonal qui se trouve au pôle Nord. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
5|30
Ce cyclone constamment présent mesure 30 000 km de large, soit 2,3 fois le diamètre de la Terre. Le voici pris à une distance de 900 000 km, le 22 janvier 2017. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
6|30
Au centre de ce vortex se trouve un ouragan dont la vitesse des vents est estimée à 322 km/h, comme le laisse deviner cette photo prise en avril 2014. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
7|30
Sur cette image capturée le 30 décembre 2013, le gigantesque tourbillon semble extrêmement proche. Il a pourtant été photographié à une distance de 766 000 kilomètres. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
8|30
Reste que les anneaux sont un point d'intérêt majeur de la mission Cassini. Le but est de déterminer comment ils se
sont formés et comment ils ont évolué au cours du temps. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
9|30
Au total, sept principaux groupes d'anneaux ont été définis. Ils sont désignés par des lettres allant de A à G.
L'appellation ne suit pas l'éloignement par rapport à la planète, mais suit l'ordre de leur découverte. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
10|30
Voici un aperçu des anneaux B et C. La frontière entre ces deux groupes se trouve à quelque 92 000 kilomètres de Saturne. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
11|30
Le fin anneau sur la gauche est le F. Au milieu de l'image, entre les anneaux, se trouve Atlas, l'une des nombreuses lunes de Saturne. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
12|30
Et voici ce que la Nasa présente comme l'image en couleurs la plus détaillée des anneaux B. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
13|30
Les structures des anneaux sont complexes et variées. Les spécialistes en dénombrent quelque 22 000. Voici un aperçu des anneaux C (en haut à gauche) et D, le 12 juin 2007. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
14|30
Les anneaux s'étendent sur une distance d'environ 220 000 km, mais ils ont une faible épaisseur, entre 2 et 10 m. Sur cette photo, publiée le 21 mai 2012, on peut observer les anneaux par la tranche, leur ombre projetée sur Saturne et la lune Tethys. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
15|30
Mais les anneaux peuvent se déformer. Sur ce cliché, pris en 2009, on distingue, grâce à leur ombre projetée, des
crêtes sur le bord des anneaux B. D'après les scientifiques, elles culminent à 2,5 kilomètres. Cette distorsion est causée par le passage de lunes qui déplacent de la matière. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
16|30
Saturne compte quelque 62 satellites naturels. Deux d'entre eux sont visibles sur ce cliché pris le 3 décembre 2015 :
Encelade (la plus grosse, au centre, sous les anneaux) et Mimas (la plus petite, à gauche). NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
17|30
Titan est le plus grand satellite de Saturne avec environ 5 150 km de diamètre. Des centaines de lacs et trois mers d'hydrocarbures ont été découverts à sa surface. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
18|30
Cette photo est floue, mais donne un aperçu de l'atmosphère particulièrement dense de Titan, avec une pression 50% supérieure à la surface que sur Terre. Avec son relief et son atmosphère, les scientifiques ont longtemps considéré cette lune saturnienne comme un corps céleste ayant des similitudes avec la Terre. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
19|30
Encelade, une autre lune de Saturne, a largement intéressé les astronomes. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
20|30
Des geysers, au niveau de son pôle Sud, ont intrigué les chercheurs. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
21|30
Les instruments de Cassini ont détecté de l'hydrogène moléculaire dans les projections de ces geysers d'Encelade. "Bien que nous n'ayons pas détecté la vie, nous avons trouvé une source d'alimentation de la vie. C'est un peu comme un magasin de confiseries pour des microbes", a résumé Hunter Waite, du Southwest Research Institute à San Antonio (Texas, Etats-Unis).  NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
22|30
Une autre vue des geysers d'Encelade. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
23|30
Voici Mimas, une autre lune de Saturne. Sa surface est constellée de cratères, comme le montre ce cliché pris le 19 novembre 2016. Celui visible à droite fait 396 km de diamètre. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
24|30
La surface de Dione tranche avec les paysages généralement offerts par les satellites naturels grâce à ses lignes appelées "chasmata". Mais il n'y a pas que l'extérieur qui intéresse les chercheurs. D'après eux, Dione est une cousine d'Encelade car elle abriterait un océan sous sa surface. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
25|30
Retrouvons un peu de couleurs avec cette photo en contre-plongée de Saturne, prise le 3 février 2007 à une distance de 1,1 million de kilomètres. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
26|30
D'ailleurs, les couleurs changent énormément sur Saturne, comme le montrent ces photos du pôle Nord, prises en novembre 2012 et septembre 2016. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
27|30
En 2011, Cassini a photographié une immense tempête qui a balayé l'hémisphère nord de Saturne. Elle s'étendait sur 17 000 km, soit la distance entre Paris et Melbourne (Australie). NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
28|30
Les photos les plus récentes ne sont pas forcément les plus esthétiques. Ce cliché nocturne pris le 19 août 2006 est d'une rare beauté graphique. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
29|30
Ou encore ce cliché pris le 26 octobre 2007, où on observe des couleurs très différentes dans l'hémisphère nord de Saturne, mais également Titan, la plus grosse lune de la planète. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE
30|30
Finalement, toutes ces images nous rappellent que la Terre n'est que peu de chose. Comme le montre ce cliché pris le 19 juillet 2013, depuis la banlieue de Saturne, notre planète n'apparaît, dans cette région du système solaire, que comme un petit point brillant. NASA / JPL / SPACE SCIENCE INSTITUTE