Cinq femmes de la Nasa deviennent les prochaines héroïnes de Lego

Le fabriquant de jouets va produire un set de cinq figurines rendant hommage aux femmes qui ont contribué à l'histoire de l'agence spatiale américaine.

Les figurines des \"Femmes de la Nasa\" proposées par Maia Weinstock à Lego.
Les figurines des "Femmes de la Nasa" proposées par Maia Weinstock à Lego. (MAIA WEINSTOCK / LEGO)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les femmes de la Nasa se font une place chez Lego. Le fabriquant de petites briques a révélé, mardi 28 février, les prochains personnages qui entreront dans la collection Lego. C'est le concours "Semestrial Lego Ideas", auquel tout un chacun peut participer en proposant un projet, qui a fait naître l'idée d'intégrer les femmes qui ont fait avancer la science au sein de l'agence spatiale américaine.

Cinq d'entre elles auront donc leurs petites figurines, disponibles à la vente d'ici 2018 : l'informaticienne Margaret Hamilton, 81 ans, qui a développé les systèmes de navigation des missions Apollo dans les années 1960 et 1970 ; la mathématicienne Katherine Johnson, qui a calculé les trajectoires d'Apollo 11 jusqu'à la Lune et qui fait partie des trois femmes scientifiques noires de la Nasa mises à l'écran dans le film Hidden Figures (Les Figures de l'ombre), nommé aux Oscars ; l'astronaute et astrophysicienne Sally Ride, première femme américaine à être allée dans l'espace, en 1983, à bord de la navette Challenger ; l'astronome Nancy Grace Roman, surnommée "la mère d'Hubble" pour son rôle dans le développement du célèbre télescope ; l'astronaute Mae Jemison, première femme afro-américaine dans l'espace, en 1992.

"Un rôle crucial" dans l'exploration spatiale

Cette dernière s'est d'ailleurs dite "excitée de faire partie d'un groupe de femmes aussi génial".

L'idée d'intégrer ces femmes de la Nasa a été soufflée par Maia Weinstock, rédactrice en chef du MIT News, le journal du Massachusetts Institute of Technology. "Les femmes ont joué un rôle crucial à travers l'histoire du programme spatial américain. Mais leurs contributions sont encore souvent inconnues ou sous-estimées, alors que les femmes ont historiquement lutté pour obtenir une place dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques", explique-t-elle dans sa proposition envoyée à Lego.

"Nous sommes vraiment impatients de présenter la gamme des 'Femmes de la Nasa' de Maia, comme source d'inspiration aussi bien que pour son potentiel ludique", a indiqué Lego dans un communiqué. Lego et la Nasa collaborent régulièrement pour encourager les enfants à s'intéresser aux sciences et aux technologies. Trois figurines Lego ont ainsi embarqué à bord de la sonde Juno, actuellement en orbite autour de Jupiter.