Des scientifiques assurent que les premiers manchots ont côtoyé les dinosaures

Des chercheurs allemand et néo-zélandais affirment que l'animal a foulé la glace avant le Paléocène, soit au temps des dinosaures, il y a plus de 65 millions d'années.

Des manchots empereurs, sur les îles Entreprises, près de l\'Antarctique, le 2 décembre 2012.  
Des manchots empereurs, sur les îles Entreprises, près de l'Antarctique, le 2 décembre 2012.   (MICHAEL NOLAN / ROBERT HARDING PREMIUM / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un fossile de manchot géant découvert en Nouvelle-Zélande a mis les scientifiques sur la voie d'une étonnante découverte. Selon des chercheurs allemand et néo-zélandais, l'animal à la démarche chaloupée aurait foulé la glace il y a 61 millions d'années, au Paléocène, mais aussi cinq à dix millions d'années plus tôt, en même temps que les dinosaures, rapporte une étude publiée jeudi 23 février dans la revue scientifique allemande The Science of Nature (lien en anglais). 

Un ancêtre commun avant le Paléocène 

Ces nouveaux ossements découverts sur l'Ile du Sud, en Nouvelle-Zélande, par un collectionneur amateur, représentent "l'un des plus anciens fossiles de manchot au monde", selon l'étude. Ils sont vieux de 61 millions d'années, le même âge que "Waimanu manneringi", un autre fossile retrouvé auparavant au même endroit, le long de la même rivière Waipara dans la région de Canterbury. 

Mais s'ils datent de la même époque, les deux animaux n'avaient pas du tout la même carrure. "Les os des pattes que nous avons étudiés montrent que ce manchot était significativement plus grand que son congénère précédemment découvert", explique Gerald Mayr, du Forschungsinstitut Senckenberg, le musée d'histoire naturelle de Francfort (Allemagne), coauteur de l'étude. "Les deux manchots, provenant exactement de la même localité, sont morphologiquement très différents", a-t-il expliqué.

Près de 30 cm de plus que le manchot empereur

Or, si une espèce est très diversifiée au Paléocène, cela implique qu'un ancêtre commun aux différents descendants les a précédés, "cinq à dix millions d'années plus tôt", précise l'ornithologue. "Cette diversité indique que les premiers représentants des manchots existaient déjà à l'âge des dinosaures, il y plus de 65 millions d'années", a conclu Gerald Mayr. 

Haut de 1,50 mètre, le nouveau venu, baptisé le "manchot géant waipara", mesure près de 30 cm de plus que le manchot empereur, le plus grand et le plus lourd représentant actuel de cette famille d'oiseaux marins.