Découverte : des pneus en pissenlit

C'est peut-être une révolution qui s'annonce pour produire pneus et autres élastiques : ils pourraient être réalisés à partir de plantes comme des pissenlits en Europe.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Des pneus pour les avions, les camions, des gants de chirurgie... Le caoutchouc, on en trouve partout. C'est un marché de plus de 100 milliards d'euros par an. Et dans le secteur, la révolution est en marche : des scientifiques du monde entier cherchent des plantes à caoutchouc. Même en France. Ces plantes pourraient être une alternative à la sève de l'hévéa, le seul arbre qui produise en masse le latex que l'on connaît, 12 millions de tonnes chaque année.

Financement européen

Pour le remplacer, certains fabricants sont déjà passés à la dimension industrielle. Bientôt ces pneus seront peut-être fabriqués avec du pissenlit russe. C’est une espèce plus rare qui ne pousse qu'au Kazakhstan. Les chercheurs néerlandais veulent améliorer les rendements de la plante pour arriver à 15 % de caoutchouc. Dans ce cas, le pissenlit russe deviendrait rentable. L'Union européenne et plusieurs grandes entreprises financent actuellement un programme de recherche de plus de sept millions d'euros sur ces sources alternatives de caoutchouc. Avec un objectif : s'assurer que l'industrie européenne ne manque jamais de cette ressource stratégique.

Le JT
Les autres sujets du JT