Cinq têtes de statues pharaoniques découvertes en Egypte

Une équipe d'archéologues français et égyptiens a découvert cinq têtes de statues royales de l'Egypte pharaonique au sud de Louxor. Selon les experts, ces statues pourraient dater de l'époque du Moyen Empire égyptien, fondé il y a 4.000 ans.

(Reuters)
Radio France

Mis à jour le
publié le

C'est une découverte archéologique rare et inestimable que celle que vient de faire une équipe d'archéologues français et égyptiens. Ensemble, ils ont retrouvé cinq têtes de statues royales datant possiblement de 4.000 ans. Le chef du département des antiquités pharaoniques Mohamed Abdel Maqssoud a précisé que chacune des têtes, couronne comprise, mesurait 50 centimètres, et estimé que ces statues datent de l'époque du Moyen Empire égyptien.

Il a ajouté que des experts étudiaient actuellement les têtes afin de déterminer si elles appartiennent à des statues retrouvées décapitées il y a plusieurs années. "Les têtes de statues découvertes portent des couronnes de Haute et de Basse-Égypte sculptées dans le calcaire ", a de son côté précisé le ministre des Antiquités, Mohamed Ibrahim.

A LIRE AUSSI ►►► L'archéologie peut aider à lutter contre les lieux communs

Parmi l'équipe d'archéologues à l'origine de cette découverte, le français Christophe Thiers. Egyptologue au CNRS et à l'université de Montpellier 3, il explique que "les statues sont extrêmement bien conservées ". "Ce sont des portraits royaux dont deux portent des couronnes. Elles n'ont pas encore été extraites du site où nous les avons découvertes, car nous avons besoin de les étudier sur place ", poursuit le scientifique.