Horaire, lieu, lunettes : comment regarder l'éclipse du 20 mars en toute sécurité

Vendredi, la Lune passera entre le Soleil et la Terre. Où ? A quelle heure ? Comment se protéger ? Francetv info vous dit tout. 

Photographie d'une éclipse partielle de Soleil, survenue le 23 octobre 2014. Elle était visible depuis les Etats-Unis. 
Photographie d'une éclipse partielle de Soleil, survenue le 23 octobre 2014. Elle était visible depuis les Etats-Unis.  (JOHN BADMAN AP / SIPA)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y aura un petit goût de 1999, vendredi 20 mars, lorsque la Lune passera entre la Terre et le Soleil. Une éclipse solaire partielle sera en effet visible dans le ciel français, à condition que les nuages ne s'invitent pas trop à la fête (pour le moment, la météo ne semble pas trop catastrophique).

> Regardez l'éclipse en direct vidéo

Pour profiter de ce spectacle pas si fréquent – la dernière éclipse solaire visible en France remonte à 1999 –, francetv info vous livre ses conseils.

Où cette éclipse sera-t-elle visible ?

Cette image animée de la Nasa vous montre la trajectoire de l'éclipse avec, en gris, la zone ombragée par le passage de la Lune. La tache noire représente la petite zone où l'éclipse sera totale, notamment sur les îles Féroé, dans l'Atlantique nord, où le Soleil disparaîtra totalement derrière la Lune l'espace de quelques minutes. 

Compte tenu de ce trajet, ce n'est qu'une éclipse partielle que l'on pourra voir en France. En 1999, la nuit était tombée pendant quelques minutes ; ce ne sera pas le cas cette fois-ci. Selon le lieu où vous vous trouvez, de 60% à 80% du disque solaire sera masqué par la Lune. 

Pour observer le meilleur de l'éclipse, il vaudra mieux aller dans le nord et l'ouest du pays, comme le montre ce schéma. 

Ainsi, Brest aura 82% de pénombre, alors qu'Ajaccio n'en aura que 58%. Le site de l'Observatoire de Paris conseille d'aller repérer les lieux avant vendredi, une fois l'endroit choisi, afin d'avoir en tête l'emplacement des arbres et des immeubles qui pourraient gâcher la vue. 

A quelle heure dois-je me précipiter dehors pour la voir ?

En France métropolitaine, le phénomène commencera vers 9h10 (dans les Pyrénées) et finira vers 11h50 (en Lorraine), indique le site de Sciences et Vie. L'éclipse atteindra son paroxysme entre 10h15 et 10h30 selon la latitude. Elle sera à son maximum à 10h21 dans l'Hérault, à 10h29 à Paris et à 10h31 dans le Pas-de-Calais.

Renseignez-vous bien sur les horaires : le temps d'occultation maximale du Soleil ne durera que 2 minutes et 47 secondes. Pour connaître les heures de passage de l'éclipse dans votre ville, vous pouvez rechercher dans ce tableau le chef-lieu de département le plus proche de chez vous :

Si vous cherchez plus de précision, cette carte interactive vous permet de cibler votre ville. Elle vous donne à chaque fois l'heure de début, de maximum et de fin de l'éclipse, en heure universelle. Attention, les heures de cette carte correspondent à l'horaire UTC. Il faut donc ajouter une heure pour avoir l'heure française. 

Comment la regarder en toute tranquillité ?

Un seul mot d'ordre : portez des lunettes spéciales et ne vous aventurez pas à regarder le Soleil à l'œil nu ! Comme le rappelle le ministère de la Santé, "une observation directe du Soleil, sans protection adéquate, peut entraîner des effets irréversibles et conduire à une altération définitive de la vue". Ses rayons peuvent endommager la cornée et la rétine. Et ce n'est pas parce que l'éclipse est partielle qu'elle est moins dangereuse, souligne Catherine Jegat, membre de l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (AsnaV), dans Metronews. Au contraire.  

Des enfants regardent une éclipse solaire depuis Tunis au moyen de lunettes spéciales, le 3 novembre 2013.
Des enfants regardent une éclipse solaire depuis Tunis au moyen de lunettes spéciales, le 3 novembre 2013. (FETHI BELAID / AFP)
 

Prudence, donc. Pour l'observer en toute sécurité, il vous faut des lunettes "spéciales éclipse" comportant la norme européenne CE n°89/686. Ces lunettes sont équipées d'un filtre qui absorbe 100% des rayons ultraviolets et infrarouges, et réduit l'intensité lumineuse.

Même avec ces montures spécifiques sur le nez, faites des pauses lors de l'observation de l'éclipse afin de reposer vos yeux. De la même manière, ajoutez un filtre spécial à votre appareil photo si vous souhaitez immortaliser l'éclipse et ne regardez pas directement le Soleil dans l'objectif, rappelle le site Phototrend. Enfin, sachez que l'éclipse tombera en pleine récréation, donc n'oubliez pas de munir vos enfants de lunettes spéciales. Les écoles n'en auront pas pour tous les élèves. 

Où acheter les lunettes spéciales ? 

Ces lunettes sont en vente, moyennant un à trois euros, chez certains opticiens et pharmaciens. Malheureusement, la demande est forte et les stocks peu conséquents. Du coup, ces montures sont déjà presque introuvables.

Pas de panique pour autant, vous pouvez peut-être les trouver ailleurs. Plusieurs magazines scientifiques, comme Sciences et Vie ou Ciel et Espace, en proposent une paire dans leur numéro de mars. L'enseigne Nature et Découvertes les propose en magasin. Selon Sciences et Avenir, un réapprovisionnement est en cours pour les boutiques en rupture de stock et devrait être effectif d'ici mercredi. Pensez aussi aux magasins vendant du matériel astronomique.

Puis-je réutiliser mes lunettes de 1999 ? 

Il ne vaut mieux pas. Même si elles ne présentent pas de rayures visibles, le temps a pu altérer le filtre depuis l'éclipse totale de Soleil visible en France en 1999. En outre, les lunettes dont la monture est en carton sont réservées à un usage unique. Vous risquez donc d'être mal protégé. Oubliez aussi les radiographies, les pellicules photo, les CD ou la superposition de lunettes de soleil classiques. 

Comment faire si je n'ai pas trouvé de lunettes ?

Vous pouvez d'abord vous rapprocher de clubs d'astronomes amateurs, de laboratoires ou d'observatoires qui vont organiser des journées spéciales et auront le matériel nécessaire pour vous faire vivre l'éclipse. Cette carte répertorie toutes les structures en lien avec l'Association française d'astronomie (AFA) et les animations qu'elles prévoient le 20 mars.

Sinon, voici deux astuces qui, en plus de vous faire renouer avec votre âme de Géo Trouvetou, vous permettront de profiter du spectacle par projection :

L'astuce du "presse-purée". Sur Europe1.frCyril Birnbaum, responsable du Planétarium à la Cité des sciences, à Paris, vous explique comment fabriquer un sténopé "maison". Ce dispositif vous permet de regarder le Soleil de façon indirecte. Pour cela, munissez-vous "d'un presse-purée ou d'une écumoire avec des petits trous et interposez-le entre le Soleil et le sol à quelques centimètres du sol". Au fur et à mesure de l'éclipse, vous verrez alors de multiples projections du croissant à travers les trous de l'ustensile. 

L'astuce de "la page blanche". Dans cette variante, il suffit de percer un trou (à l'aide d'un compas ou d'un cure-dent) dans une boîte à chaussures ou une feuille blanche. Vous la tenez ensuite face au Soleil afin d'obtenir la projection d'un cercle lumineux sur le sol ou une autre feuille. Dès que l'éclipse commencera, vous verrez les croissants se former, comme ceci. Tout le monde en est capable, même les enfants. 

Les plus habiles (et patients) peuvent aussi s'atteler à la fabrication d'un sténopé plus élaboré, comme l'explique le blog Cielmania du site Futura-Sciences.

Vous n'avez désormais aucune excuse pour louper l'éclipse de vendredi. Ce serait dommage : la prochaine éclipse partielle observable en France est prévue le 11 août 2018. Et pour une éclipse totale, il faudra prendre rendez-vous le 3 septembre 2081...