Marseille : Vinci suspend ses travaux de construction sur le site antique de la Corderie

Le site archéologique, qui mobilise riverains et responsables politiques depuis le début de l'été, obtient un sursis pour une durée indéterminée.

Sur le site de la Corderie, où a été découverte une carrière antique, le 4 août 2017, à Marseille.
Sur le site de la Corderie, où a été découverte une carrière antique, le 4 août 2017, à Marseille. (CITIZENSIDE/DENIS THAUST / CITIZENSIDE)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le groupe Vinci Immobilier a annoncé, lundi 25 septembre, la suspension des travaux de construction de logements prévus sur le site de la Corderie, dans le centre-ville de Marseille, où a été découverte une carrière antique. "Les travaux sont suspendus jusqu'à nouvel ordre, en accord avec les autorités publiques", a déclaré à France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur une responsable de la communication de Vinci Immobilier, confirmant une information du quotidien La Provence.

Les travaux déjà à l'arrêt depuis début août

A quelques pas du Vieux-Port, le site de la Corderie est, depuis l'été, au centre d'une mobilisation de riverains et d'association, soutenus par des politiques, dont le député de Marseille Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). Les défenseurs de cette carrière antique du VIe siècle avant J.-C. ont multiplié les recours et les manifestations devant le site, pour empêcher Vinci Immobilier de construire une résidence de huit étages avec 109 logements, un projet soutenu par le maire LR Jean-Claude Gaudin. "Les travaux sont interrompus par les défenseurs du site depuis le 2 août", précise France 3 Paca.

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, avait décidé cet été de protéger une partie du site : 635 m2, sur 6 500 m2, qui seront classés Monument historique et qui seront accessibles au public.