Air France-KLM surtaxe les obèses

Les obèses qui ne tiennent pas sur un seul siège d’avion devront désormais payer, en supplément, 75% du prix d’un second billet. La compagnie franco-néerlandaise vient de l’inscrire dans ses conditions générales de vente…

(Radio France © France Info)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

Un siège d’avion fait 43 centimètres de large, 44 cm sur les long-courriers.
_ A partir du 1er février, tout passager d’Air France-KLM dont le fessier ne tient pas sur un seul siège, devra payer en plus de son billet, 75% du prix d’un second billet. Ce qui correspond au prix total, en enlevant les taxes et les surcharges du deuxième billet.

Les gens qui ne peuvent pas entrer dans un seul siège s’attachent en insérant l’extrémité de la ceinture d’un des sièges dans l’attache de fixation de l’autre siège, en étirant la ceinture entre les deux sièges. En payant désormais deux places, le passager obèse sera assuré d’avoir deux sièges côte-à-côte, justifie la compagnie. Toutefois, si le vol n’est pas complet, ces clients en surpoids seront remboursés du second billet, concède Air France-KLM.

Cette nouvelle mesure s’appliquera sur les réservations effectuées à partir du 1er février prochain, pour tous les vols à partir du 1er avril 2010. La compagnie franco-néerlandaise vient de l’inscrire dans ses conditions générales de vente.

En novembre 2007, Air France-KLM et l’agence Go Voyages avaient été condamnées à payer des dommages et intérêts à un passager obèse qui les avait attaquées. L’homme avait été contraint d'acheter un second billet New Delhi-Paris en raison de sa corpulence or, cette politique tarifaire des "extraseat" ne figurait justement pas dans les conditions générales de vente inscrites au dos de son billet.

Gilles Halais, avec agences