ADN : à la recherche de ses origines

Le 20 heures fait un gros plan sur les tests ADN. En France, sauf décision de justice ou prescription médicale, l'analyse de son génome pour convenance personnelle est interdite. Mais il est possible d'y avoir accès à l'étranger via internet. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Remonter le temps grâce aux tests ADN. Un outil qui offre de nouvelles perspectives : rechercher ses origines. Grâce à un prélèvement de salive, on peut découvrir de quelle région du monde proviennent ses ancêtres ou résoudre avec le concours de la génétique des secrets de famille bien enfouis. La science au service de l'Histoire. 

Attention aux dérives

Tester son ADN, une pratique particulièrement prisée outre–Atlantique. Certains affichent même leurs multiples origines avec fierté sur internet. Pourtant, des voix s'élèvent pour mettre en garde contre certaines dérives : vérifications secrètes de paternité, repli identitaire. "Je ne vois aucun intérêt particulier à légaliser ces tests ADN dits récréatifs et surtout en accès libre", prévient Patrick Gaudray, généticien, directeur de recherche au CNRS. "Il faut être prudent. Dès qu'on touche à la personne, on peut faire des dégâts considérables."

Le JT
Les autres sujets du JT
ADN : à la recherche de ses origines
ADN : à la recherche de ses origines (FRANCE 2)