Voici le temps de sommeil exact qu'il vous faut pour être en bonne santé

Une étude publiée dans une revue médicale américaine a déterminé à la minute près le temps qu'il faut dormir.

Des scientifiques ont déterminé que le temps de sommeil optimal était de 7,6 heures par nuit pour une femme, et de 7,8 heures pour un homme, selon une étude publiée en septembre 2014.
Des scientifiques ont déterminé que le temps de sommeil optimal était de 7,6 heures par nuit pour une femme, et de 7,8 heures pour un homme, selon une étude publiée en septembre 2014. (DOUGAL WATERS / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Combien d'heures en moyenne dormez-vous chaque nuit ? Cinq ? Sept ? Neuf ? Selon une étude scientifique (en anglais) menée en Finlande, publiée dans la revue médicale Sleep, et relayée par le magazine Time (article en anglais), dimanche 5 octobre, des chercheurs ont réussi à déterminer que pour être en bonne santé, le mieux était de dormir 7 heures et 36 minutes pour une femme, et 7 heures et 48 minutes pour un homme. 

"Bien dormir est un paramètre de santé fort"

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont mené une enquête auprès de 1 885 hommes et 1 875 femmes. Au bout de sept ans, ces scientifiques ont constaté que ceux qui dormaient le moins étaient contraints de poser plus de jours d'arrêt-maladie que les autres. Les auteurs de l'étude vont même plus loin, affirmant que si les troubles du sommeil étaient mieux pris en compte, les coûts directement liés à l'absentéisme au travail pour cause de maladie pourraient diminuer de 28% 

Des résultats qui ne semblent pas surprendre la présidente du réseau Morphée, consacré à la prise en charge des troubles chroniques du sommeil. Interrogée par le site Metronews, cette médecin regrette que beaucoup de personnes considèrent que dormir "est du temps perdu". "Dire que bien manger est bon pour la santé est un message bien intégré, mais on a du mal à faire passer que bien dormir est un paramètre de santé fort, insiste-t-elle. Le sommeil, ce n'est pas une question de bien-être. Il en va de la santé."