Vivre quand on a tout oublié, c’est le crédo de cet homme qui ne se souvenait ni de son nom, ni de ses enfants, ni de son métier. Ses trente ans de vie ont été effacés de sa mémoire. Dans un livre, Jacques-Michel Huret raconte comment il a réappris à se connaître. En regardant ses photos de jeunesse, aujourd'hui, il n'a aucun souvenir des moments qu'il aperçoit sur les clichés : son enfance, son service militaire, son mariage, rien, il ne se rappelle de rien.

C'est en 1987 qu'il perd sa mémoire, à Paris en se réveillant sur un banc devant l'Opéra. Il ne savait qu'une chose, qu'il était marié car il avait une alliance au doigt. C’est grâce à un prénom qui est sorti après un sérum de vérité, le pentothal, qu'un lien a pu être fait avec Charlelie Couture, ancien étudiant des Beaux-Arts à Nancy (Meurthe-et-Moselle) comme lui.

Jacques-Michel Huret est reparti à zéro avec sa famille pour recréer des liens avec son épouse et ses trois enfants. Son livre J’ai oublié 30 ans de ma vie sort aux Editions Michel-Lafon

Captuer d'écran septembre 2013 - Jacques-Michel Huret raconte comment il a réappris à se connaître
Captuer d'écran septembre 2013 - Jacques-Michel Huret raconte comment il a réappris à se connaître ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)