VIDEO. Aidants familiaux : qu'est-ce que le baluchonnage ?

Le dispositif, venu du Canada et testé dans le Lot-et-Garonne, soulage ceux qui se consacrent à leurs proches malades ou handicapés.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce dimanche 6 octobre, c'est la Journée des aidants. Depuis sept ans, la maladie d'Alzheimer dont est atteint son mari contraint Jacqueline à une présence constante. A 66 ans, Guy ne marche plus et ne parle plus. "Une vie épuisante, moralement peut-être plus que physiquement, raconte Jacqueline. Une fois, il s'est laissé glisser du fauteuil, je l'ai retrouvé par terre : il faut le relever, après !"

Pour la soulager, il existe heureusement un dispositif venu du Canada et expérimental dans le Lot-et-Garonne : le baluchonnage. Grâce à lui, Jacqueline peut souffler un week-end par mois - et réduire sa consommation d'antidépresseurs. Pendant quatre jours et trois nuits - le temps d'aller prendre l'air auprès des petits-enfants - trois auxiliaires de vie vont se succéder au chevet de Guy.

Rémunérées par le Conseil général, elles ont reçu une formation et sont là pour "éviter tout stress à la personne aidée, qui reste dans son environnement quotidien : c'est à [elles] de [s']adapter au logement, à la pathologie..." Jacqueline peut partir tranquille, et "faire le vide" avant de reprendre sa vie d'aidante au quotidien.

 

 

En moyenne, un proche consacre 6h30 par jour pour aider un membre de la famille touché par la maladie d\'Alzheimer.
En moyenne, un proche consacre 6h30 par jour pour aider un membre de la famille touché par la maladie d'Alzheimer. (AFP)