Grippe : les pharmaciens autorisés à vacciner

Pour la première fois, les pharmaciens vont pouvoir vacciner leurs clients contre la grippe dans deux régions tests, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine. Un dispositif qui fait débat.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"On a reçu environ 600 vaccins", explique un pharmacien en Nouvelle Aquitaine. Il a reçu l'agrément de l'agence régionale de santé, a suivi un complément de formation en immunologie d'une journée et dispose d'une salle spécifique. Seuls les patients déjà vaccinés les années précédentes pourront être immunisés par les pharmaciens, en priorité les personnes âgées et celles souffrant de pathologies. Aujourd'hui, seulement 50 % des populations à risque se font vacciner.

L'ordre des médecins y est opposé

L'expérience, qui doit durer trois ans, suscite déjà la polémique. L'ordre des médecins y est opposé. "Pour l'instant, seuls les médecins, les infirmiers et les sages-femmes pratiquent des vaccinations. Ils ont l'habitude de rechercher les contre-indications. La formation des pharmaciens sur une journée n'est peut-être pas suffisante", explique Fabrice Broucas, secrétaire général de l'ordre des médecins de Gironde. L'acte est gratuit et pris en charge par l'agence régionale de santé. En Nouvelle Aquitaine, un pharmacien sur cinq est habilité à vacciner contre la grippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une seringue du vaccin Fluarix quadrivalent contre la grippe saisonnière, à New York, en novembre 2015.
Une seringue du vaccin Fluarix quadrivalent contre la grippe saisonnière, à New York, en novembre 2015. (PATRICK SISON/AP/SIPA / AP)