Sida : un vaccin porteur d'espoir ?

Un vaccin ferait baisser significativement la quantité de virus dans le sang de patients atteints par le VIH, selon des chercheurs marseillais. France 3 vous en dit plus.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Des essais cliniques effectués sur 46 patients séropositifs pendant trois ans révèlent qu'un vaccin a considérablement fait baisser la quantité de VIH dans le sang, selon une présentation faite par une équipe de chercheurs à la presse, mardi 15 mars.

[Mise à jour du 17 mars 2016 : selon nos confrères d'"Allô docteurs", cette présentation est à prendre avec la plus grande réserve, comme ils l'expliquent dans cet article.]

La découverte vient d'un chercheur du CNRS de Marseille. Selon lui, ce vaccin pourrait éviter des traitements très lourds aux malades : "Ce qu'on peut annoncer aujourd'hui, c'est que nous avons enfin un traitement qui agit sur le réservoir de cellules infectées. La trithérapie ne permet pas d'éliminer ces cellules infectées, il faudrait 70 ans de trithérapie. Grâce à ce vaccin, nous avons pu faire gagner 70 ans de trithérapie aux patients, ce qui est déjà un premier bénéfice", affirme Erwan Loret, du CNRS de Marseille, au micro de France 3. La molécule en question devra être testée avant d'envisager une éventuelle commercialisation. Des protocoles qui peuvent prendre plusieurs mois, voire plusieurs années.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Erwann Loret pose avec des échantillons d'un vaccin contre le sida, le 29 janvier 2013, dans son laboratoire à Marseille
Erwann Loret pose avec des échantillons d'un vaccin contre le sida, le 29 janvier 2013, dans son laboratoire à Marseille (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)