Entreprise : quelle place pour les seniors ?

Alors que le chômage augmente à nouveau, au mois de mai, une catégorie de la population est particulièrement touchée : les seniors.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont entre 30 et 35 ans de carrière derrière eux. Fatigue physique, lassitude... Ceux qu'on appelle les seniors n'ont pas toujours une bonne image. Quelle place les entreprises sont-elles prêtes à leur donner ? Claude Poupart est facteur depuis l'âge de 23 ans. Il en a aujourd'hui 58. Il y a deux ans, son employeur lui propose de raccourcir sa tournée d'une demi-heure. En échange, il doit trier le courrier trente minutes de plus. Un aménagement de son temps de travail qui lui permet de tenir le rythme des trois à quatre heures de tournée par jour.

Préparer son successeur

Certaines sociétés adaptent la charge de travail des seniors. D'autres les emploient à former la relève. Depuis quelques mois, Dominique Roussel, 62 ans, prépare son successeur. Il lui transmet ses 35 ans d'expérience. Si cela est valorisant pour ce futur retraité, pour l'entreprise, l'intérêt est financier. Ni perte de compétences ni perte de clients à la suite d'un départ en retraite. Mais adapter les fins de carrière, c'est aussi parfois un moyen pour les entreprises de mettre les seniors à l'écart. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010.
Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010. (MAURY GOLINI / MAXPPP)