Santé : une double mastectomie révolutionnaire à l'aide d'un robot

Pour la première fois, une femme a subi une double mastectomie à l'hôpital Gustave-Roussy grâce à un robot. Cette nouvelle technique ne laisse que deux cicatrices discrètes. Avec le sourire, la première patiente se confie à France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

C'est une grande première mondiale et elle a été réalisée à l'hôpital Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne). Le 1er décembre, Anne Ricou a subi une double mastectomie préventive révolutionnaire. Le chirurgien l'a opérée en s'aidant d'un robot doté de quatre bras articulés et d'une caméra.

La patiente de 39 ans assure à France 2 n'avoir eu aucune hésitation pour cet essai. L'opération s'est déroulée ainsi. Le chirurgien n'a pas incisé directement le sein. Sous l'aisselle, il a réalisé trois incisions par lesquelles le robot a injecté de l'air afin de décoller la glande mammaire de la peau. Puis, le chirurgien a retiré la glande et a ensuite inséré la prothèse mammaire.

"C'est pas mal !"

Anne Ricou se dit satisfaite du résultat. "Ce n'est pas la poitrine parfaite, mais j'ai une poitrine qui est là. Et quand je me suis vue dans la glace, je me suis dit 'c'est pas mal' ! (rires) Je suis plutôt contente", assure la mère de famille avec le sourire.

En plus de provoquer un traumatisme moins important aux patientes, cette nouvelle technique pourrait également réduire le risque d'infection, car la cicatrice n'est pas en contact directe avec la prothèse. Chaque année en France, 20 000 femmes subissent une mastectomie.

Le JT
Les autres sujets du JT