Santé : Céline est devenue maman après un cancer

La petite Elise a vu le jour le mois dernier. Sa mère a bénéficié d'un traitement spécial avant de débuter sa chimiothérapie. Les explications de France 2.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Le mois dernier, Céline est devenue maman d'une petite Elise, et cette naissance est un petit miracle. Car en 2013, la jeune femme qui avait alors 29 ans a appris qu'elle était atteinte d'un cancer. Mais avant de débuter sa chimiothérapie, les médecins ont pratiqué une intervention spéciale, car le son traitement lourd pouvait la rendre stérile.

Les ovocytes de Céline ont été prélevés, puis vitrifiés : ils ont été congelés dans de l'azote liquide à -196 C°. Et début 2015, une fois que la patiente a été considérée comme guérie, les ovocytes ont été réchauffés, fécondés et enfin implantés dans son utérus. Céline est tombée enceinte dès la première tentative.

Beaucoup d'espoirs

Cette technique est autorisée depuis 2011. C'est la sixième fois qu'elle fonctionne dans le monde, et à l'échelle française, c'est une grande première qui suscite beaucoup d'espoirs. "Si ça peut se généraliser à plus de femmes, ça serait bien", confie Elise à France 2. Selon le professeur Michael Grynberg, spécialiste en médecine de la reproduction, les femmes atteintes d'un cancer "entre la puberté et l'âge de 40 ans" peuvent encore espérer donner la vie. En 2015, plusieurs centaines de femmes ont bénéficié de la technique de la vitrification.

Le JT
Les autres sujets du JT